Le groupe Des Ébauches lance l’album Le prisme des éclats

des_ébacuhes_2_HR copie
Après plusieurs années de travail acharné et d’intense peaufinement, le groupe montréalais Des Ébauches arrive finalement avec un très attendu premier album complet, Le prisme des éclats. Le lancement aura lieu le 6 novembre prochain au Divan Orange, en formule 5 à 7 avec prestation.
Arno Bramann (guitares, voix), Dominique Mathieu (basse), Gyslain Gaudet (batterie, percussions), Maxime Guay (claviers, guitares) et Raphaël Hubert (voix, guitare) offrent une musique qui viendra assurément chercher les amateurs de rock franc, les nostalgiques des sonorités grunge, les amants de mélodies fortes et les amoureux de textes magnifiquement imagés.
Réalisé par Navet Confit et mixé et enregistré par David Laurendeau, ce long jeu de 12 chansons ne restera pas solitaire bien longtemps. Motivé comme jamais par cette prometteuse sortie, le quintette travaille déjà sur du nouveau matériel!
Publicités

Ayrad présente son premier album

ayrad_2_high

Après plusieurs années à fouler les scènes et à faire tourner les têtes grâce à sa musique originalement métissée et survoltée, Ayrad proposera enfin un premier album le 28 octobre prochain, sous l’étiquette CFM Musik. Le lancement sera célébré le soir-même, à 20h au Cabaret du Mile-End, dans le cadre du Festival du monde arabe de Montréal.

Ayrad explore un foisonnement de styles musicaux, voguant autant sur des rythmes andalous et berbères que sur des grooves reggae, raï et latin. Le fil conducteur? L’énergie contagieuse, les percussions entraînantes et les mélodies hautement accrocheuses livrées par Hamza Abouabdelmajid (guitare, voix principale), Annick Beauvais (hautbois, voix), Kattam Laraki-Côté (percussions, voix), Anit Ghosh (violon, voix), Gabriel Brochu-Lajoie (basse, contrebasse, voix) et Bertil Schulrabe (batterie).

En plus d’offrir leurs compositions originales, ces six talentueux multi-instrumentistes connus pour leur parfaite maîtrise des musiques du monde redonnent vie à des pièces tirées du répertoire maghrébin, arabo-andalous et juif-marocain. Le tout est soutenu par la voix poignante de Hamza, qui chante autant en arabe qu’en français.