Tous les gagnants du 11e GAMIQ!

header_gamiq2016_b

C’est une fois de plus sous la forme de gros party sans prétention que s’est tenu dimanche soir au Lion d’or le 11e Gala de l’alternative musicale indépendante du Québec (GAMIQ). Pas de scandale d’habillement, pas de malaise dans l’attribution des prix, juste du gros fun! Animé par l’inclassable duo Sèxe Illégal et mis en musique par Toast Dawg et Snail Kid, l’événement aura décerné en tout 28 statuettes Lucien.

Des prestations musicales de Laura Sauvage, Krief, Ariane Zita, La Bronze, Le Couleur, Les Indiens, Never More Than Less, O Linea, Clay and Friends, Simon Kingsbury et Vulvets sont également venues pimenter la soirée qui était retransmise en direct sur le web grâce à la collaboration de Livetoune.

Voici donc la liste des lauréats!

Prix du public
Les Goules

Album Folk de l’année
Safia Nolin – Limoilou

EP Folk de l’année
Chantal Archambault – À hauteur d’homme

EP Rap de l’année
Loud Lary Ajust – Ondulé

Album Pop de l’année
Laurence Nerbonne – XO

EP Pop de l’année
Rosie Valland – Nord-Est

Album ou EP Punk de l’année
Crabe – Le temps f33l

Album ou EP métal de l’année
Anonymus – Envers et contre tous

Album Rock de l’année
Les Goules – Coma

EP Rock de l’année
Fuudge – Fuudge EP

Album Indie Rock de l’année
Bernhari – Île Jésus

EP Indie Rock de l’année
Navet Confit – EP7

Album Rap de l’année
Dead Obies – Gesamtkunstwerk

Album Électro de l’année
FOXTROTT – A Taller Us

Album et EP Jazz de l’année
Misc – Misc

EP Électro de l’année
La Bronze – Rois de nous

Album ou EP Expérimental de l’année
Echoes From Jupiter – Kosmonavt

Album ou EP Trad de l’année
Lakes Of Canada – Transgressions

Album ou EP World de l’année
Samito – Samito

Couverture d’album de l’année
Crabe – Le temps f33l (Gabrielle Laïla-Tittley)

Vidéo de l’année
Beat Market –« Les belles années»

Artiste de l’année
Koriass

Révélation de l’année
Laura Sauvage

Spectacle de l’année
Dead Obies

Auteur-compositeur de l’année
Safia Nolin

Salle de spectacle de l’année
Le Divan Orange

Festival de l’année
FME

Média de l’année
CISM

The Vasts présente son premier album, Tearing Us Apart

The Vasts présente son tout premier album, Tearing Us Apart. Le lancement aura lieu le 21 mai prochain, au Cercle, à l’occasion d’un spectacle gratuit au O Patro Vys.

Précédé d’une rumeur favorable après avoir foulé plusieurs scènes à Montréal et ailleurs au Québec, notamment au Festival de musique émergente et au Festival Artefact, The Vasts dévoile enfin 11 titres forts et denses, fruit de plus de trois ans de travail en studio.

The Vasts présente une signature sonore unique, alliant des influences indie, folk, rock, et parfois même country, renforcées par des harmonies riches et de solides lignes mélodiques dictées par la trompette de Josiane Rouette (Radio Radio).

Fondé autour du compositeur, chanteur et multi-instrumentiste Nicolas Carette, The Vasts compte également dans ses rangs Éric Patenaude (guitares), Daniel Bédard (batterie), Julie Rivard (piano, voix), Pascal Lesage (basse) et Josiane Rouette (trompette).

L’album est coréalisé par Carette et Serge Nakauchi Pelletier (Pawa Up First), qui a également ajouté quelques touches de guitare et de programmation, tandis que le mixe est assuré par Mathieu Parisien (Patrick Watson, Karkwa).

Un premier album pour Hologramme – En vente partout le 5 mai 2015

Nouveau projet qui a tout d’abord germé dans la tête du claviériste et compositeur Clément Leduc, Hologramme lancera son tout premier album le 5 mai prochain (CLICHÉ MUSIQUE / UNIVERSAL). Le tout sera souligné en soirée à l’occasion d’un concert gratuit au Divan Orange.

Il s’agit certainement de l’une des sorties à saveur électronique les plus attendus du printemps, après le dévoilement remarqué de l’extrait «Upright» en mars dernier, et un premier concert acclamé dans les jours suivants.

Hologramme, c’est des synthétiseurs analogiques légèrement désaccordés, des rythmes électrisants et une recherche de timbres traversant les époques et les styles.

Isis Giraldo Poetry Project présente l’album PADRE

L’album Padre, c’est plus qu’un simple projet musical. C’est une façon pour la Montréalaise d’adoption Isis Giraldo de rendre hommage à la poésie de son père, victime de la censure colombienne. C’est aussi une démarche unique, une explosion se sonorités assises sur des bases jazz, livrée dans un enrobage près du classique, propulsée par des explorations sonore enivrantes. Lancement le 19 mars, 21h, au Resonance Café.

L’histoire de cette compositrice, pianiste et chanteuse native de Bogota en Colombie est simplement fascinante. Son père, Ruben Dario Giraldo, est un poète colombien ayant malheureusement dû garder son art loin des projecteurs en raison des risques de représailles bien présents dans le pays.

Aujourd’hui, Isis, qui habite Montréal depuis ses études en musique jazz à l’Université McGill, étale au grand jours les oeuvres de son paternel à travers sa voix sensible et ses compositions texturées faisant la part belle à l’éclatement des genres.

La renommée de cette jeune artiste ne cesse de croître, notamment à la suite de prestations remarquées à Pop Montréal, à l’OFF Festival de jazz de Montréal, au Festival des poètes du Mile-End ou encore au Festival de jazz de Colombie.

Offre de stage en relations de presse

Mauvaise influence est présentement à la recherche d’un ou d’une stagiaire en relations de presse.

Tâches :
-Garder à jour les listes de contacts
-Faire les suivis auprès de différents médias lors de campagnes promotionnelles
-Faire le pont entre les médias et les artistes pour la planification des entrevues
-Monter les dossiers de presse
-Exécuter toute autre tâche relative aux relations de presse

Compétences :
-Bonne connaissance du monde des médias
-Passion pour la musique et les arts en général
-Sens de l’organisation
-Beaucoup d’entregent
-Maîtrise du français et de l’anglais (écrit et parlé)
-Connaissances informatiques
-Études en communications ou dans domaine connexe (atout)

Détails :
-Horaire à discuter
-Non rémunéré, mais beaucoup de fun!
-Entrée en fonctions : 2 mars 2014
-Durée : 3 mois

Mauvaise influence œuvre dans le domaine de la musique et des arts en offrant principalement des services de relations de presse.

Veuillez faire parvenir votre CV d’ici le 23 février 2015 à l’adresse suivante : info@mauvaiseinfluence.net

Will Driving West – L’album FLY en magasins le 17 février 2015

Will Driving West - Official 2014 copie
L’album FLY de Will Driving West sera finalement disponible dans les magasins dès le 17 février prochain. La formation folk montréalaise soulignera le tout le 18 mars à l’occasion d’un spectacle-lancement gratuit à la Sala Rossa. Rappelons que la sortie numérique de l’album l’été dernier avait été hautement acclamée.

« Ils font une espèce de folk éthéré et touchant qui à toutes les fois me bouleverse » – Marie-Christine Blais, émission PM, Radio-Canada

« Parmi les meilleurs albums de l’année »
– iTunes Canada

« Voilà un disque bien fait et cohérent, pour les matinées embrumées ou les soirées intimes » – Le Devoir


Avec FLY, Will Driving West démontre être passé maître dans l’art de créer des mélodies délicates et chargées d’émotions, des arrangements finement recherchés mais jamais surchargés, des ambiances enrobantes qui donnent envie de s’envoler tout doucement vers les contrées les plus magnifiques et paisibles. Réalisé par le groupe dans son studio maison, l’album a bénéficié du mixage de Daniel Fontaine-Bégin.
.
Will Driving West n’est pas un groupe comme les autres. Ayant à peine cherché une maison de disques, le groupe a envoyé deux ou trois courriels sans suivi, s’est tanné et s’est dit: «Pourquoi pas faire ça à notre manière?» Il a mis une vidéo en ligne et les gens l’ont visionnée 60 000 fois. Il a présenté un premier spectacle, 200 personnes se sont déplacées. C’était en 2010. Le quintette a continué de donner des spectacles devant des salles pleines aux quatre coins du Québec. Sans même le demander, il s’est fait inviter à jouer ses chansons à l’émission Pénélope McQuade. Deux fois. Le groupe s’est même hissé en première position des ventes iTunes Canada – catégorie auteur-interprète et au premier rang des ventes Bandcamp (monde) – catégorie Folk.
.
La stratégie? Will Driving West ne fait que rendre ses albums disponibles et attend que les gens les trouvent. Et ça marche! Sa musique a trouvé son chemin jusqu’à des réalisateurs qui l’ont utilisée dans plusieurs films et séries télé, comme l’émission américaine «The Buried Life» sur MTV, le film «Camion» de Rafaël Ouellet, ou la série «Comment survivre aux week-ends» sur TVA.
.
Impressionnant, certes, mais dites-vous que cela n’est qu’un début…

Nos lancements de janvier

Mauvaise influence vous propose deux nouvelles sorties dès le retour des fêtes en janvier.
Maxime Auguste offrira tout d’abord le mini-album prendre la fuite le 14 janvier prochain. Auteur-compositeur-interprète montréalais d’origine madelinienne, Maxime Auguste s’inspire des ruelles de la métropole et des grands espaces. Ses chansons prennent forme sur un fond brut traduisant bien ses influences folk, country et blues. Lancement le 14 janvier au Gainzbar, formule 5 à 7.
Puis le 21 janvier, Someurland arrivera avec son tout premier album complet, intitulé 2012. Someurland, c’est le projet solo d’Élaine Martin (Amour à Jeun, LoRa). L’album s’inscrit dans la lignée du EP lancé en 2013, avec son mélange unique dindie-electro au bagage lourd qui plane dans un ciel rose bonbon, enveloppé de textes dans un français cru et sans flaflas. Lancement le 21 janvier au Divan orange, formule 5 à 7.