The Vasts présente son premier album, Tearing Us Apart

The Vasts présente son tout premier album, Tearing Us Apart. Le lancement aura lieu le 21 mai prochain, au Cercle, à l’occasion d’un spectacle gratuit au O Patro Vys.

Précédé d’une rumeur favorable après avoir foulé plusieurs scènes à Montréal et ailleurs au Québec, notamment au Festival de musique émergente et au Festival Artefact, The Vasts dévoile enfin 11 titres forts et denses, fruit de plus de trois ans de travail en studio.

The Vasts présente une signature sonore unique, alliant des influences indie, folk, rock, et parfois même country, renforcées par des harmonies riches et de solides lignes mélodiques dictées par la trompette de Josiane Rouette (Radio Radio).

Fondé autour du compositeur, chanteur et multi-instrumentiste Nicolas Carette, The Vasts compte également dans ses rangs Éric Patenaude (guitares), Daniel Bédard (batterie), Julie Rivard (piano, voix), Pascal Lesage (basse) et Josiane Rouette (trompette).

L’album est coréalisé par Carette et Serge Nakauchi Pelletier (Pawa Up First), qui a également ajouté quelques touches de guitare et de programmation, tandis que le mixe est assuré par Mathieu Parisien (Patrick Watson, Karkwa).

The Vasts se produira au FME et prépare un premier album !

The Vasts aura l’honneur de prendre part au 11e Festival de musique émergente (FME) en Abitibi-Témiscamingue. Le groupe montréalais se produira le 29 août à l’Agora des arts, en compagnie de Pawa Up First et des Besnard Lakes.

Il s’agira d’une tribune de choix pour The Vasts, qui travaille présentement à l’enregistrement d’un premier album, réalisé par Serge Nakauchi Pelletier (Pawa Up First) et mixé par Mathieu Parisien (Patrick Watson, Karkwa). L’occasion idéale de faire découvrir au public et à l’industrie sa musique indie aux accents pop, folk, country et trip-hop, nappée de cuivres.

Question de vous mettre l’eau à la bouche, la formation menée par le compositeur, chanteur, arrangeur et guitariste Nicolas Carette présente un premier extrait de chanson de cet album à paraître d’ici quelques mois.

Le ZooFest sous l’emprise de Mauvaise influence !

Mauvaise influence prendra d’assaut le Café Cléopâtre lors du prochain ZooFest. Pas moins de six de ses artistes y seront à l’honneur les 12 et 13 juillet !

12 juillet, 22h30 :

Sébastien Lafleur – Son folk-psychédélique habille des textes empreints de sujets brûlants, de mots qui fument et de cadavres qui crament. Info : sebastienlafleur.bandcamp.com

Francis Faubert

Francis Faubert – Finaliste des dernières Francouvertes, Francis Faubert vous transporte au pays du vrai-tout-cru sur des musiques folk-rock en dosant sensibilité, arrogance, humour et lucidité. Info : francisfaubert.bandcamp.com

Michèle O – Alliant le festif du rock’n’roll au mélodieux du country-folk, Michèle O débarque avec une musique à laquelle il est terriblement difficile de résister. Info : micheleo.com

13 juillet, 22h30 :

The Vasts – The Vasts vous transporte dans un monde nostalgique qui transcende les frontières des modes et des styles musicaux. Country, trip-hop, indie, folk et cuivres saisissants dans un même emballage, c’est possible! Info : thevasts.bandcamp.com

Porcelaine

Porcelaine – Grâce à un retour aux sources, à l’esprit des années 70, et à une bonne dose d’audace sur le plan créatif, Porcelaine saura plaire aussi bien aux amateurs de grooves qu’à ceux appréciant les mélodies accrocheuses. Impossible de rester de marbre! Info : porcelaine.ca

Franck Deweare – Avec l’album Mes semblables, la pop-rock de Franck Deweare continue à louvoyer sous des latitudes polychromes, là où les guitares, les cordes, les cuivres et les séquenceurs se confondent; là où les fuzz accompagnent une chorale d’enfants. Info : deweare.com

Pour plus d’information et pour se procurer des billets, visitez le http://www.zoofest.com/fr/programmation/mauvaise-influence

Mauvaise influence grossit!

Voilà à peine deux semaines que Mauvaise influence existe officiellement et déjà, tout plein de beaux et bons artistes à qui on ne pourrait rien refuser ont manifesté le désir de se joindre à nous! C’est donc avec beaucoup de fébrilité que notre branche « agence de spectacles » accueille dans ses rangs Francis Faubert et Alexandre Belliard. Ces deux artistes s’ajoutent à Eli et Papillon, Porcelaine, Sébastien Lafleur et The Vasts, Michèle O et Franck Deweare.

Originaire du Far West Québécois, Francis Faubert livre l’humanité à coups de trois minutes. Situé à mi-chemin entre la jeunesse sophistiquée et un « beat-nick » contemporain, l’artiste témoigne d’une époque un peu perdue entre le cynisme et la prise de conscience. Il vous apporte au pays du vrai-tout-cru sur des musiques folk-rock en dosant sensibilité, arrogance, humour et lucidité. Récompensé lors du Festival international de la chanson de Granby (Prix de la Chanson primée de la SOCAN), il fait partie de la cuvée 2012 des Francouvertes.

Déjà bien connu des amateurs de chanson francophone, Alexandre Belliard est de retour avec l’audacieux projet historico-musical « Légendes d’un peuple », une série musicale en plusieurs tomes axée exclusivement sur l’histoire des francophones d’Amérique, de la Nouvelle-France à nos jours. L’auteur-compositeur y présente à travers ses mots, mais aussi avec ceux de grands auteurs tels que Michèle Lalonde, Joséphine Bacon, Louis Fréchette ou François-Xavier Garneau, des personnages et des événements marquants, tels que Pierre Lemoyne d’Iberville, Marie Rollet, Louis-Hector Callières, Louis-Joseph Papineau, la bataille de St-Denis ou la Grande Paix de Montréal. Lancé cette semaine, le premier tome est consacré au Québec. On y retrouve la contribution de nombreux artistes, dont Richard Séguin et Éric Goulet. Sur scène, il sera possible de l’entendre le 23 février à la Maison Ludger-Duvernay. Le concert est aussi appelé à se déplacer dans les écoles de la province. Pour toutes les dates, référez-vous à notre section « Spectacles ».